Keep the Future Safe
Sois le bienvenu sur le forum, dans un monde où Hydra est la première puissance mondiale et cherche à asseoir sa domination sur le monde entier. Dans un monde où les Avengers sont mis à prix, les mutants sont traqués pour devenir des toutous obéissants à Hydra, personne ne semble trouver cela anormal...

Forum ouvert pour joueurs avertis, interdit aux moins de 18 ans



 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Décoration du forum en cours, merci de votre patience

Partagez | 
 

 Dr Stephan Strange - le Maître des Arts mystiques

Aller en bas 
AuteurMessage
Dr Stephen Strange
~ Mystic Arts Master ~ Dr. Strange
avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 16/05/2018
Age : 43
Localisation : Dans New York

MessageSujet: Dr Stephan Strange - le Maître des Arts mystiques    Mer 16 Mai - 1:17

Docteur Stephan Strange

La souffrance est une vieille connaissance


Benedict Cumberbatch
Avengers
Âge : 42 ans ;
Espèce : humain ;
Orientation sexuelle : hétérosexuel ;
Lieu de vie : 177 A Bleecker Street, Greenwich Village ;
Pouvoirs : Maître des arts mystiques, Strange possède des pouvoirs magiques aussi puissants que variés: matérialisation d'armes et de boucliers, décharges d'énergies, ouvertures spatiales, déplacements dimensionnels, projection astrale, lévitation, illusions,.... ses possibilités n'ont de limites que son imagination, le sorcier qu'il est démontrant un talent inné pour la pratique des arts occultes et de leurs connaissances. Il maîtrise également les arts martiaux ;
Signe particulier : Stephan Strange a eu les mains broyées suite à un accident, et endommagées à un point tel qu'il en garde d'importantes séquelles qui le limitent aux gestes les plus anodins du quotidien (incapable de signer, manie avec grande précaution les objets les plus simples car a les mains qui tremblent presque en permanence. Toutefois, il peut compenser cela par la magie mais uniquement durant de bref instant).  ;

Physique : Le docteur Stephan Strange est un homme élégant. Cela transparaît autant dans son apparence que dans sa manière d'être. Grand et mince, il parait à la fois charmeur et intimidant, ses yeux gris brillant d'une malice et d'une intelligence somme toute rare. Il arborait une barbe finement taillée en bouc, ainsi que des mèches poivre sel qui contrastent fortement avec sa chevelure habituellement sombre. Si auparavant il était vêtu des costumes les plus chics, il a troqué depuis ceux ci et sa blouse de neurochirurgien pour celle plus atypique du Sorcier Suprême. Sa tenue en tissus bleu nuit tranche nettement avec la rougeoyante cape de lévitation, lui conférant une allure certes un brin fantasque, mais ô combien noble. Quant à sa gestuelle, elle se veut soignée, précise et maîtrisée, malgré la raideur forcée de ses mains blessées, imposant à chacun une présence calme certes, mais charismatique et impériale. Il porte généralement l'oeil d'Agamotto autour du cou, à la fois pour le protéger, l'utiliser si nécessaire, mais cela témoigne également du rang qu'il possède et qu'il fait savoir, consciemment ou non, à ceux qu'il rencontre.   

Psychologie


Stephan Strange n'était pas de base quelqu'un de foncièrement sympathique. Certes, il se voulait drôle et charmeur,  mais il n'en était pas moins quelqu'un qui faisait preuve d'une telle confiance en lui, d'un tel orgueil, d'un tel cynisme qu'il paraissait particulièrement arrogant auprès de la majorité de son entourage. Il démontrait également un égo démesuré, et soucieux de sa carrière, de ce qu'il pouvait apporter à la médecine de par ses capacités, le docteur n'hésitant pas à sélectionner les patients qu'il jugeait possibles de sauver et qui étaient suffisamment délicats à traiter pour que cela soit un challenge intéressant à ses yeux. Ce faisant, il rejetait sans vergogne ceux qu'ils jugeaient impossibles ou trop peu dignes de son intérêt. Quant à sa manière de vivre, elle était forcément dictée par son égo. Volage, il était reconnu comme un coureur de jupons invétéré, et il aimait vivre dans le luxe, dépensant sans la moindre retenue l'argent qu'il possédait.

Mais si il n'avait pas que des défauts, loin de là, ses qualités, certaines étant particulièrement exceptionnelles, ont certainement poussées Strange à être ainsi. Il est un véritable génie, dévoilant une faculté d'analyse et de réflexion impressionnante, et il s'avéra être talentueux dans les études, qu'il s'agisse de médecine ou de magie, au point d'en impressionner même des maîtres des arts mystiques par la fulgurance de ses progrès, acquérant même en quelques mois ce que beaucoup mettaient toute une vie à apprendre. Mais surtout, derrière ce génie, derrière ce talent, est dissimulé une chose que l'ancien a décelé chez lui, quelque chose dont lui même n'avait pas conscience. Car si il brillait en tant que chirurgien de génie, c'était parce qu'il souhaitait vraiment aider les autres. C'est cet altruisme que l'ancien aidera Strange à faire se révéler, le mettant en réalité non pas face à son égoïsme, mais face à son égocentrisme, et surtout face à sa peur, celle de l'échec, celle qui le poussait à trier ses patients, à choisir ses causes, ses combats.

Et depuis, Strange se mit alors à briller dans l'art de la Sorcellerie, mettant à profit son talent, son obstination, sa fierté, son orgueil, au service des autres, sacrifiant son ancienne vie pour en embrasser une nouvelle. Et si il peut encore se montrer hautain et insupportable, bien conscient de ce dont il est capable de faire, il reste néanmoins conscient de ce qu'il doit faire désormais.





Behind the screen


Pseudo : Nemo, Setesh, Seti, p'tit poisson taré...
Âge : 34 ans :'(
Comment avez vous découvert le forum ? j'ai été kidnappé et endoctriné par Araya
Qu'en pensez vous ? ça a l'air sympa et j'aime déjà beaucoup la communauté
Code du réglement : Hydra c'est méchants!



KoalaVolant pour Keep The Future Safe


Mon Histoire

Tu prends le pari Beyonce?


Avant que son voyage au Népal ne bouleverse sa vie, le Docteur Stephan Strange était l'un des plus brillants neurochirurgien au monde. Si ce n'est le plus brillant, de son point de vue. N'hésitant pas à écouter de la musique ou discuter tranquillement durant ce qui est, pour lui, des interventions de pure routine, il faisait preuve d'une analyse, d'une précision et d'une maîtrise de soi qui le rendaient particulièrement efficace. Et brillant. Conscient de cela, il n'hésitait pas à railler les collègues qu'il jugeait médiocres. Reconnu, réputé, et riche, tout allait bien pour lui. Jusqu'au soir où sa vie bascula avec fracas. Tandis qu'il consultait un dossier médical tout en conduisant à grande vitesse, il fut victime de sa trop grand confiance en soi lorsqu'il tenta de doubler en même temps un autre véhicule, et quitta alors la route pour s'écraser dans le décor.

Les secours arrivèrent, mais seulement plusieurs heures après, tellement sa chute avait été grave. Il se réveilla alors à l'hôpital. Blessé, le visage couvert de blessures, il découvrit avec effroi que ses mains avaient été broyées dans l'accident. Les médecins avaient fait de leur mieux, certes, cela le rendait incapable d'exercer de nouveau son métier. Et cela il le vécu mal, car il était certain que lui, aurait pu faire mieux. Bien mieux. Il mit beaucoup de temps à se remettre, tant bien que mal, mais ses mains restaient trop abîmées, même pour les tâches les plus simples de la vie quotidienne. Révolté, Strange n'arrivait pas à se faire une raison. Il insista, dépensant tout son argent, tout ce qu'il possédait, et même ce qu'il ne possédait pas, pour enchaîner les opérations, quand bien même étaient elles expérimentales, afin de recouvrer l'usage de ses mains. Mais malheureusement pour lui, rien n'y fit. Rejetant tout son entourage, y comprit Christine Palmer, son ancienne petite amie et amie, qui l'avait aidé autant qu'elle pouvait à surmonter cette épreuve.

Désespéré, il entendit alors parler d'un patient, qu'il avait jugé lui même impossible à soigner, qui s'était rétabli d'une paralysie semblable à ses blessures. Après l'avoir rencontré, Strange décida d'utiliser le peu qu'il lui restait pour partir là où avait eu lieu ce miracle: au Népal. Une fois arrivé à Katmandou, il erra au milieu de la foule, à la recherche du lieu qui lui avait été indiqué: Kamar-Taj! Au bout de quelques heures, épuisé, Strange, qui tenait davantage d'un clochard qu'autre chose, fut pris à partie par trois délinquants qui voulaient le dépouiller de la dernière chose qu'il possédait. Tandis qu'ils commençaient à le passer à tabac, un homme surgit et après leur avoir infligé une raclée, rendit à Strange ce qu'ils lui avaient pris, sa montre, vestige de sa relation avec Christine. L'homme se révéla être Karl Mordo, un maître des arts mystiques, qui observait Strange depuis un moment. Il l'emmena alors jusqu'à l'Ancien, leur Maître à tous.

Tout d'abord sceptique face aux paroles de l'Ancien, Strange se révéla alors être très... irrespectueux, méprisant et incrédule face à ce qu'elle lui révélait. L'Ancien lui fit alors apercevoir ce qu'il ne pouvait appréhender jusque là. Après lui avoir extirpé son corps astral de son enveloppe physique, elle entrepris de lui faire ouvrir son troisième oeil. S'en suivit pour l'arrogant Strange un périple indescriptible. Expédié aux confins du ciel, il était propulsé à travers l'espace, à travers des dimensions multiples, colorées, sombres, mystérieuses, certaines propices à la vie, d'autres terriblement dangereuses. Plus rien n'avait de sens pour lui, tout tournoyait, se déformait, se mélangeait, à en perdre la raison, puis avec brutalité, il réintégra le monde réel. Tombant à genoux, il pria alors l'Ancien de lui enseigner.

Refusant tout d'abord, le jetant même dehors, elle accepta finalement de le former, notamment grâce à l'insistance de Mordo. L'enseignement fut pénible pour Strange au début, un choc des cultures s'opérant dans sa manière d'être et d'appréhender les choses et celle demandée en ce lieu (même si ils possèdent le wifi). Voyant qu'il était difficile pour son nouvel élève d'assimiler les premières étapes de son enseignement, l'Ancien l'emmena via une brèche spatiale qu'elle créa au sommet de l'Everest, puis l'y abandonna. Le seul moyen pour lui de survivre étant alors de franchir les barrières psychologiques qui l'empêchaient de progresser. Il manque de peu d'en mourir, mais Strange y parvint in extremis. A partir de ce moment là, ses progrès devinrent alors spectaculaires. Si spectaculaire que Wong, le gardien de la bibliothèque sacrée l'autorisa à accéder à des ouvrages plus avancés. L'arrogance et l'audace de Strange le poussèrent à emprunter dans le dos  de Wong les écrits qu'il lui refusait, le jugeant loin d'être suffisamment près pour eux. Si il progressait rapidement en ce qui concernait l'acquisition des connaissances et de la pratique magique, il avait encore un peu de mal pour les arts martiaux, Mordo le formant au combat personnellement et cela avec rudesse. Mais Le savoir de Strange s'accumulait au point de commencer à remettre en cause les enseignement de l'Ancien.

Un soir, Strange se retrouvait seul dans la bibliothèque pour lire le livre de Cagliostro, une étude sur le Temps. De là où il se trouvait, il pouvait voir l'oeil d'Agamotto, une relique sacrée qui était sous leur garde, et qui figurait également dans cette étude.  Intrigué, il profita alors de l'absence de Wong pour se saisir de l'objet. Suivant à la lettre les instructions qu'il y déchiffrait, il activa alors la fameuse relique, et à l'aide de son pouvoir, découvrit qu'il était en mesure de jouer avec le temps. Après avoir joué avec une pomme, il employa ce pouvoir afin de restaurer les pages manquantes du livre de Cagliostro, pages qui avaient été volées par Kaecilius, un élève renégat de l'Ancien. Mais des fissures commencèrent alors à s'ouvrir dans le vide devant ses yeux effarés, comme si la réalité était sur le point de se briser. Wong et Mordo, arrivant à ce moment là, stoppèrent brutalement ce qui était en train de se passer et, furieux qu'ils étaient, réprimandèrent avec véhémence l'apprenti sorcier. Ils lui expliquèrent alors quel était le rôle des sorciers en ce monde. Strange apprit alors que si les Avengers protégeaient leur monde des menaces physiques, les Sorciers eux, le préservaient de menaces plus spirituelles. Pour cela, ils veillaient à la protection de trois lieux spirituels, les Saints des Saints, garants de la sécurité de la Terre.  Et cela, depuis le premier Sorcier Suprême, Agamotto. Complètement dépassé, Strange se révéla alors réticent à l'idée d'affronter des démons comme Dormammu.

Mais leur conversation prit fin abruptement. De la porte qui menait au Saint des Saint de Londres, le gardien apparu, tentant de fuir alors Kaecilius qui l'attaquait. Ce dernier, après avoir pactisé avec Dormammu, détruisit alors le Saint des Saints de Londres, et l'impact de l'explosion fut si puissante que Strange fut propulsé dans celui de New York. Perturbé par ce qu'il se passait, il commença alors à explorer les lieux, avant d'assister à la mise à mort de Maître Drum, gardien du Saint des Saint par Kaecilius qui venait lui aussi d'arriver.  Impuissant, Strange tenta malgré tout de s'y opposer.  Luttant comme il pouvait, les pouvoirs du renégat lui permettant de modifier la réalité, il réussit à se débarrasser d'une des élèves de Kaecilius en l'expédiant dans un désert. Puis, grâce à l'aide de la Cape de Lévitation, captura ce dernier. Celui ci, discutant alors brièvement avec Strange, lui révéla alors que l'Ancien n'était qu'une hypocrite qui se servait du pouvoir de Dormammu pour se rendre immortelle. D'abord sceptique, le sorcier commença alors à être perplexe et troublé, se remémorant les rituels qui se trouvaient dans le livre de Clagliostro. C'est à ce moment là qu'un autre élève de Kaecilius le prit par surprise et le poignarda. Blessé, Strange arriva tout de même à s'échapper, sa cape neutralisant son agresseur et à l'aide d'une ouverture spatiale, passa alors dans le placard à balais des urgences de l'hôpital dans lequel il travaillait. Demandant à son amie Christine Palmer de le soigner, il dû, pendant qu'elle s'attelait à refermer sa blessure, affronter son assaillant dans le plan astral. Après s'en être débarrassé, et alors qu'il était à peine soigné, il expliqua alors à Christine quelle était sa vie désormais, et bien qu'elle fût pour le moins dubitative, pour ne pas dire sceptique, elle ne pouvait qu'accepter la réalité en le revoyant passer à travers la brèche spatiale qu'il avait ouvert.

De retour au Saint des Saints, Strange retrouva la Cape de Lévitation, qui avait fait de lui son maître, ainsi qu'un Mordo pour le moins tend. Il se disputa alors avec lui sur l'art et la manière de vaincre leurs ennemis, Strange reprochant à son ami de manquer d'imagination tandis que Mordo lui reprochait son manque de cran. C'est à ce moment là que l'Ancien fit son apparition, suggérant alors, qu'étant donné il l'avait protégé et que son gardien était mort, "Maître Strange" devienne le gardien du Saint des Saints de New York. Agacé, Strange fit alors remarquer à celle ci qu'il connaissait le secret de son immortalité, et l'accusa alors d'user du pouvoir de la Dimension Noire pour cela. Esquivant cette discussion pour le moins tendue, l'Ancien s'en alla afin d'aller chercher des renforts tandis que Mordo, sous le choc des accusations de Strange, reprit sa dispute avec lui. Mais leur discussion prit fin rapidement, car l'ennemi était revenu afin de tenter une nouvelle fois de détruire le lieu saint.

Mordo réagit promptement, se jetant sur Kaecilius et ses sbires tandis que Strange tentait une approche plus fine. Au moment où le sort du rebelle était lancé pour détruire le Saint des Saints, Strange fit apparaître la Dimension Miroir de sorte à ce qu'ils ne puissent plus attenter à la réalité. Mais malheureusement pour lui et Mordo, Kaecilius et les siens se révélèrent être encore plus puissants dans cette dimension. Fuyant les assaillants après avoir dérobé à Kaecilius le double anneau sans lequel il ne pouvait plus sortir de cette dimension, Mordo et Strange étaient traqués dans un monde malmené et déformé par la puissance des zélotes. Sur le point de se faire vaincre, ils furent sauvés par l'Ancien qui fit face à son ancien disciple et ses sbires. A la plus grande stupeur de Mordo, celle ci arborait sur le front le symbole de ceux qui bénéficiaient du pouvoir de la Dimension Noire, prouvant les dires de Strange. Tandis qu'elle les éloignaient lui et Mordo, elle affronta alors Kaecilius dans un affrontement âpre. Déterminé et sans la moindre hésitation, celui ci sacrifia alors un de ses disciples pour blesser mortellement l'Ancien. Elle chuta alors, retombant dans la réalité avec fracas sans que ni Strange, ni Mordo, ne puissent y faire grand chose.

N'ayant pu empêcher ni la chute de l'Ancien, ni Kaecilius de récupérer son double anneau, Strange emmena son maître à l'hopital, réclament une nouvelle fois l'aide de Christine. Il tenta alors de l'aider, mais voyant le corps spirituel de l'Ancien s'échapper de son corps, il la rejoignit alors dans ce plan astral. Celle ci ralentissait le temps, afin de profiter de ce dernier instant jusqu'au bout, sentant sa fin toute proche. Elle lui prodigua alors ses ultimes conseils, lui révélant que son égocentrisme l'empêchait de voir qu'à l'aide de la magie il pourrait recouvrer l'usage de ses mains, retrouver ainsi son ancienne vie. Mais que ce serait le monde qui aurait le plus à perdre ainsi, car si il brillait jusque là, ce n'était pas tant pour sa soif de succès ou de gloire, mais bien parce qu'il avait surtout peur de l'échec. Et que si il la dépassait, alors oui, là il serait véritablement utile au monde. Cet instant qui semblait sans fin s'estompa alors, laissant Strange seul dans le plan astral, face à la foudre qui déchirait alors le ciel nocturne de New York.

Retournant dans le monde réel, il fit, en un sens, ses adieux à Christine, et retourna alors auprès de Mordo. Ce dernier, dégoûté et révolté par ce que l'Ancien avait fait, paraissait avoir jeté l'éponge. Pour lui, elle avait brisée la loi naturelle, et que tout ce qu'il se passait alors n'était que de sa faute. Strange, qui avait désormais une autre vision d'elle, la décrivit alors comme complexe, et persuada Mordo de l'aider à faire face à Kaecilius et de l'aider à défendre le Saint des Saints de Hong Kong, que Wong était déjà partit protéger. Mais en arrivant, quelle ne fut pas leur stupeur de découvrir alors la ville sans dessus dessous, le Saint des Saints ayant déjà été détruit et la Dimension Noire commençant à apparaître, annonçant dès lors l'arrivée du destructeur de monde, du conquérant, de Dormammu le démon.

Mordo, désespéré, se tourna vers Strange qui semblait être plus optimise. Horrifié, il regarda alors son ami réveiller l'oeil d'Agamotto, puis ensorceler la ville. Remontant le temps, les événements se déroulaient de nouveau sous leurs yeux, en sens inverse, leur révélant même la mort de Wong. Strange, n'étant plus à ça près, ranima Wong et l'extirpa de la boucle temporel qu'il avait créé, et pressentant des reproches de sa part, précisa qu'il savait pertinemment qu'il brisait la loi naturelle. Mais Wong semblait apprécier pour l'occasion ce contournement des règles. Mais malheureusement, la puissance de Kaecilius et de ses disciples était elle qu'ils arrivèrent à se libérer de l'enchantement. L'affrontement repris alors dans des conditions particulièrement délicates, le temps autour d'eux continuant de remonter inlassablement jusqu'à la destruction du Saint des Saints. Mais le sort se brisa lorsque, suite à un coup particulièrement violent, Strange fut envoyé au tapis par Kaecilius. Mordo et Wong l'aidaient tant bien que mal à faire lui faire face, mais ils semblaient en l'état tous dépassés par sa puissance. Se relevant, Strange réfléchit, et une idée traversa son esprit. A l'aide de la Cape de lévitation, il s'envola vers la Dimension Noire, encore toute proche, sous la raillerie de Kaecilius. En se retournant, Strange voyait ses amis, qui devaient imaginer qu'il les abandonnait. Mais là était tout le contraire en réalité.

Une fois suffisamment entrée dans le monde obscure de Dormammu, il activa de nouveau l'oeil d'Agamotto. S'enfermant dans une boucle, il interpella alors sans peur le démon, l'avertissant qu'il était venu pour marchander. Assez peu coopératif, Dormammu le tua sans prendre de gants... avant de revoir le sorcier réapparaître devant lui, annonçant sa venue dans le but de marchander. Dérouté, il le tua une fois de plus, pour revoir Strange apparaître, annonçant là encore sa venue dans le but de marchander. Strange avait joué un mauvais tour au démon, et tant qu'il le tuerait, il ne pouvait s'en sortir. Ainsi, si Strange ne pouvait gagner contre lui, il pouvait perdre, pour l'éternité, faisant du démon son prisonnier. Comprenant cela, Dormammu le tua une infinité de fois, puis, las, demanda alors au sorcier quelles étaient ses exigences. Elles étaient somme toute assez simples: ramener ses sbires dans sa dimension, laisser son monde en paix et ne jamais revenir!

Mordo, peu de temps après le départ de Strange, eut la surprise de le voir reparaître derrière Kaecilius. Puis ce dernier, avec ses derniers disciples, fut ramené de force dans la Dimension Noire avant que tout ne redevienne normal. Mais malheureusement, si le monde avait été sauvé, les conséquences restèrent fâcheuses. En effet, Mordo a vu ses convictions être brisées par les révélations sur l'Ancien, et par les méthodes employées par Strange, méthodes qui, si elles ont été efficaces, il ne pouvait approuver. Alors il tourna le dos à Strange et à Wong, creusant un fossé irrémédiablement entre lui et eux.

Une fois l'ordre rétabli, Strange ramena alors l'oeil d'Agamotto là où il était gardé. Puis, porté par son étrange et fidèle allié qu'était la Cape de Lévitation, observait l'extérieur de la fenêtre où le symbole des Saints des Saints était formé. Un bref regard sur la montre cassée, dernier objet qu'il possédait de son ancienne vie, relique d'un amour passé offert par sa chère Christine, il savait qui il était désormais: le Sorcier Suprême, gardien du Saint des Saints de New York!



_________________

Forget everything
that you think you know!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRA
Master of all
Master of all
avatar

Messages : 123
Date d'inscription : 13/05/2018

MessageSujet: Re: Dr Stephan Strange - le Maître des Arts mystiques    Mer 11 Juil - 21:52

Tu es validé.e !

Félicitations à toi !



Félicitations, tu es validé(e), tu peux désormais poster ta fiche de liens ICI, tes rps ICI, demander un logement ou un rang ICI et enfin roleplay! N'oublie pas, nous sommes là pour te guider pour tes premiers pas sur le forum :53:. Amuse-toi bien parmi nous  


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keep-future-safe.forumactif.com
Dr Stephen Strange
~ Mystic Arts Master ~ Dr. Strange
avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 16/05/2018
Age : 43
Localisation : Dans New York

MessageSujet: Re: Dr Stephan Strange - le Maître des Arts mystiques    Jeu 12 Juil - 13:05

Yeah! Merci :)

_________________

Forget everything
that you think you know!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James B. Barnes
Winter Soldier ☆ Bucky
avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 01/06/2018
Age : 101

MessageSujet: Re: Dr Stephan Strange - le Maître des Arts mystiques    Lun 16 Juil - 19:07

Désolé du retard :17:

Bienvenue parmi nous !!
Ça fait plaisir de voir un Dr Strange :55:

_________________
Winter Soldier



Identity Bad Bucky:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dr Stephan Strange - le Maître des Arts mystiques    

Revenir en haut Aller en bas
 
Dr Stephan Strange - le Maître des Arts mystiques
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rko vs Martial arts +comment faire les gif
» Calendrier Dr Strange Marvel Comics 1980
» Susanna Clarke: Jonathan Strange & Mr Norrell + adaptation BBC 2015
» Avis de marché - Accord-cadre - Auxerre (89) - Arts graphiques (Archives reliées et non reliées)
» Avis de marché - Paris - Musée Bourdelle - Arts graphiques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Keep the Future Safe :: Vous pénétrez dans l'antre de la bête :: Le Recueil des âmes :: Accès autorisé-
Sauter vers: